Tourisme durable

Pourquoi le Cinquième Lac ? Pour évoluer vers un tourisme responsable et durable.

Un tourisme qui crée de meilleurs endroits où vivre et à visiter.

 

 

Critères  de responsabilité du Cinquième Lac :

  • L’objectif est de favoriser l’arrivée en transport public, avec le Train des Lacs. En fait, le nom du Cinquième Lac provient précisément de cette idée, car c’est après avoir passé les 4 lacs en train (Sant Llorenç de Montgai, Camarasa, Cellers et Sant Antoni) que les visiteurs arrivent à La Pobla de Segur, d’où ils commencent leur aventure en quête du Cinquième Lac.
  • Disposer de logements de plus en plus impliqués en matière de gestion de l’environnement.
  • Générer le moins de résidus possible (Tupperware et baluchon).
  • Promouvoir l’idée de ne laisser aucune trace derrière soi susceptible d’altérer le paysage.
    1. Laissez tout ce que vous découvrir à sa place
    2. Respectez la vie sauvage
    3. Soyez courtois avec les personnes qui vous hébergent et les autres visiteurs
    4. Respectez les agriculteurs et leurs outils de travail, comme les enclos et les barrières, par exemple.
  • Contribuer à la conservation des chemins et des paysages.
  • Le projet est le fruit de la prise de conscience, de la responsabilisation et de la participation des propriétaires en faveur de la conservation de leur entourage et de leur patrimoine naturel et culturel.
  • Le projet jouit du soutien de la population. Il a vu le jour grâce à la collaboration entre toute une série de particuliers, institutions, entreprises, mairies, etc., laquelle, au passage, a renforcé la cohésion sociale de la région.
    • Ce sont en fait les habitants des villages (personnes âgées, éleveurs, chasseurs, …) qui ont créé le Cinquième Lac. Ce sont eux qui, à travers leurs conversations, leurs enseignements et leurs conseils, nous ont fait découvrir le mode de communication d’autrefois. Ils nous ont également permis de récupérer des toponymes, des légendes et des histoires qui tombaient en désuétude.
    • Quelques écrivains, biologistes, botanistes, historiens, bergers et autres professionnels du territoire ou des alentours ont également apporté leur touche de sagesse au Cinquième Lac et ont doté le guide d’un certain contenu.
  • Le projet contribue à un « tourisme de l’authentique », dans la mesure où la conservation des chemins, des villages, des traditions et autres favorise les échanges culturels entre le visiteur et le territoire.
  • Le projet dévoile les richesses du patrimoine naturel et culturel du territoire, mettant au passage ce dernier en valeur.
  • Promouvoir les produits locaux, aussi bien ceux du secteur de l’agroalimentaire que de l’artisanat.
  • Impliquer le visiteur envers le territoire de manière à ce qu’une partie du prix qu’il paie soit réinvestie dans l’entretien et l’amélioration des chemins qu’il utilise.
  • Dynamiser et diversifier l’économie locale en impliquant le plus grand nombre d’entreprises locales possible.
  • Proposer des activités complémentaires respectueuses de l’environnement.
  • Miser sur l’avenir en proposant de nouvelles alternatives économiques.
  • Proposer un produit de qualité qui reflète, complète et renforce le territoire.